Partenaires

SoLozere.com est une initiative portée par l’agence Lozère Développement et la Maison de l’Emploi et de la Cohésion Sociale de la Lozère, engagées, à travers une convention de partenariat à promouvoir le télétravail en Lozère.

Les organisateurs

 

Lozère Développement est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 dont l’objet est d’œuvrer au développement économique de la Lozère. Ses membres adhérents sont :

  • - le Département de la Lozère,
  • - la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Lozère
  • - la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Lozère
  • - l’Association des Maires, adjoints et élus de Lozère

Elle anime le Pôle Lozérien d’Economie Numérique – POLeN, où elle a son siège.

Lozère Développement anime à POLeN un Centre de ressources en technologies numériques pour les entreprises. Ce centre, membre du réseau Cybermassif, a pour objet de promouvoir les usages des technologies numériques auprès des professionnels.

Espace de découverte et de démonstration des technologies de l’information et la communication, le centre s’appuie sur les installations de POLeN, mises à disposition par le Syndicat Mixte d’Aménagement et de Développement Economique autour de la RN 88 en Lozère (infrastructures de réseau, équipements informatiques et leurs périphériques, applications logicielles, connectivité).

POLeN est également une pépinière d’entreprises innovantes et un télécentre.
Le télécentre est une offre de bureaux et de services aux télétravailleurs salariés ou indépendants.
Le Comité d’Agrément de POLeN statue sur les demandes de domiciliation juridique des télétravailleurs indépendants au regard des critères suivants :

  • - activité innovante
  • - activité de diffusion des technologies numériques

La domiciliation juridique des télétravailleurs n’est permise que si cette aide ne vient pas fausser l’équilibre concurrentiel local. Lozère Développement a pour mission de promouvoir le télétravail en Lozère et de prospecter des télétravailleurs.

La Maison de l’emploi et de la cohésion sociale de la Lozère (MDECS), de ressort départemental, a pour objectif d’associer les collectivités territoriales, de fédérer l’action des partenaires publics et privés et d’ancrer le service public de l’emploi dans les territoires.
Les membres fondateurs de la MDECS sont :

  • - L’Etat (DIRECCTE)
  • - Le Conseil général de la Lozère
  • - Le Pole Emploi

La MDECS est présente sur l’ensemble du département de la Lozère, grâce à 9 plates-formes délocalisées, où des animateurs assurent plusieurs missions :

  • - Accueillir, informer et orienter les usagers.
  • - Analyser le besoin de l’usager.
  • - Favoriser l’accès et le retour à l’emploi et à la formation
  • - Apporter une aide de proximité aux employeurs
  • - Accueillir des permanences d’organismes départementaux et régionaux
    Soutenir la création et la reprise d’activité
  • - Guider les usagers dans l’utilisation des outils et services mis à leur disposition (Internet, documentation, consultation et mise en relation sur offres d’emploi, dépôt d’offres d’emploi…)
  • - Gérer la liaison visioconférence entre la plate forme (borne utilisateur) et les partenaires (borne expert)

Par ailleurs, la MDECS développe un centre de ressource ingénierie et des actions en faveur de l’emploi et de la cohésion sociale de la Lozère.

La convention de partenariat

A travers une convention, les deux partenaires se sont engagés à :

  • - élaborer une offre d’accueil et d’accompagnement commune des télétravailleurs en Lozère
  • promouvoir cette offre à travers des réunions d’information et des supports de communication,
    réaliser des guides et des fiches pratiques pour sensibiliser les entreprises et les salariés au télétravail
  • - construire et animer un réseau départemental de télétravailleur, basé sur l’annuaire solozere.com

Les partenaires financiers

 

Les actions de Lozère Développement et de la Maison de l’emploi et de la cohésion sociale sont principalement soutenues par le Conseil général de Lozère. A travers ces deux outils, aux cotés d’autres partenaires institutionnels, le Département met en œuvre une politique volontariste, décidée en 2006 et traduite dans le programme LOZERE 2007-2013, de soutien à la création d’activité économique et à l’installation de nouvelles entreprises en Lozère.

 

 

SoLozere.com est soutenu par l’Europe à travers le programme VERTICAL, porté par le réseau Cybermassif et financé par la Convention Interrégionale Massif Central.
Cybermassif est le réseau des centres de ressources en technologies numériques pour les entreprises du Massif Central.
L’objet du programme VERTICAL, défini par Cybermassif, est d’accompagner les entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité, dans la mise en place de solutions TIC ayant un impact favorable sur le développement durable.

Le projet comporte de deux volets.

Il s’agit dans un premier temps de procéder à une grande campagne de communication et d’information sur les bons usages des TIC dans le cadre du développement durable.

Le programme vise ensuite à promouvoir la diffusion des usages TIC spécifiques qui ont un impact positif en terme environnemental. Les thèmes retenus sont les suivants :

  1. - Le télétravail
  2. - Le développement des téléactivités
  3. - Le e-commerce
  4. - La dématérialisation
  5. - Et une étude DEEE en massif Central

Il s’agit de la première expérience en la matière au niveau national sur un territoire aussi grand.

 

 

 

L’Etat, à travers l’Unité Territoriale de la Lozère de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi, soutient la Maison de l’Emploi et de la Cohésion Sociale de la Lozère et a contribué au financement des Rencontres du Télétravail, le 28 octobre 2011 à Aumont-Aubrac.

 

 

 

L’Etat, à travers l’Unité Territoriale de la Lozère de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi, soutient la Maison de l’Emploi et de la Cohésion Sociale de la Lozère et a contribué au financement des Rencontres du Télétravail, le 28 octobre 2011 à Aumont-Aubrac.