« Motivation, bonne organisation et de prévoir régulièrement des rencontres professionnelles » (Christophe Metge)

Publié le : 26 octobre 2011 dans la catégorie: Actualités

Nouvelle interview et témoignage, toujours enrichissant. Nous vous proposons celui de Christophe Metge, ingénieur en informatique.

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Christophe Metge 35 ans, ingénieur en informatique. Originaire de Lozère, j’ai fait mes études à Montpellier, puis en 2000, j’ai eu mon 1er emploi au sein de la société BD Multimédia à Lattes en tant que développeur Internet.
A partir de 2003 j’ai été chargé de la salle machine, du réseaux et des serveurs Informatique du groupe, dont le siège social se trouve à Paris.

Depuis quand télétravaillez-vous ? C’est un choix, une opportunité, quelque chose qu’on vous a imposé ?

Après 8 ans dans cette société et une relation de confiance avec l’employeur, on m’a proposé le télétravail. Ma compagne ayant également une opportunité d’emploi en Lozère, j’ai franchi le pas en juillet 2008.
Mon supérieur étant à Paris, cela n’a pas changé mon organisation.
Je vais environ 2 fois par mois à Montpellier et de temps en temps à Paris.

Quel(s) avantage(s) voyez-vous dans le fait de télétravailler ?

Le cadre de vie de la Lozère ! En effet nous avons une qualité de vie très agréable. :)
Pas de temps perdu dans les transports matin et soir pour aller travailler.
L’éducation de nos 2 garçons en milieu rural nous paraît plus saine.
L’immobilier étant moins cher qu’à Montpellier, nous habitons dans une maison plus confortable

Y-t-il un(des) inconvénient(s) ? Vous sentez-vous isolé ?

Oui, en effet l’éloignement par rapport à mes collègues de travail est parfois gênant.
L’informatique évolue très vite, il faut savoir rester informé des dernières technologies.
De plus, depuis que je suis en télétravail, je n’ai pas la possibilité d’encadrer des stagiaires.

Vous utilisez des outils précis pour échanger, discuter… avec vos contacts, vos clients… ?

En effet il faut avoir des bons outils de communication, pour palier l’absence de contact :
bonne connexion Internet, téléphone SIP (voix sur IP), SmartPhone, données stockés dans le « cloud » (informations disponibles quelque soit le lieu).

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut télétravailler ?

Motivation, bonne organisation et de prévoir régulièrement des rencontres professionnelles.

Ne plus télétravailler, c’est…

Repartir dans une grande ville… :(

Serez-vous aux Rencontres du télétravail le 28 octobre ?

Non, malheureusement je ne peux pas m’y rendre, malgré l’attractivité d’Aumont-Aubrac et de sa récente installation en très haut débit. A quand la même desserte d’Internet sur toute la Lozère?

« Merci pour votre relais !
« Ne plus télétravailler, c’est reprendre le métro-boulot-dodo » (Cyrille Souche) »