Solozère a participé à la Semaine digitale de Bordeaux pour préparer les rendez-vous numériques de l’année

Publié le : 20 avril 2016 dans la catégorie: Actualités Non classé

Chaque année en avril, Bordeaux Métropole vit au rythme de sa « Semaine Digitale ». Cette année l’équipe de Solozère est allée voir du côté de nos voisins les citadins, quelles sont les grandes questions actuelles que pose le numérique et ses imbrications dans tous les champs de la société, de l’économie à la médiation numérique en passant par le développement territorial.

Avec plus de 70 événements, des intervenants de 7 pays, et une vingtaine de lieux investis sur plusieurs villes, la Semaine Digitale est un rendez-vous numérique qui compte. Cette cinquième édition s’est déroulée du 5 au 9 avril 2016.

Placée sous le signe de l’innovation pour tous, la « Semaine Digitale » est l’occasion de mobiliser, de valoriser et de mettre en réseau les acteurs qui font vivre le digital à Bordeaux, en France et au-delà. Elle se compose de manifestations tout public, et d’événements plus professionnels, ou plus thématiques : seniors et digital, e-éducation dans nos écoles, enseignement supérieur et créativité des étudiants, business et numérisation de l’économie classique, start-ups, culture et arts numériques, lien social à l’heure d’Internet…

 

Le Village de l’Innovation, un forum ouvert très inspirant

Au Hangar 14, sur les quais, le Village de l’Innovation, est un lieu d’exploration autour des nouvelles tendances numériques, ouvert à tous. On y découvre de façon très concrète des projets innovants destinés à changer la vie quotidienne, à diversifier les loisirs, à stimuler l’imagination, ou à faciliter la médiation numérique. Robots, imprimante 3D, objets connectés, Oculus Rift et réalité augmentée, applications mobiles ont été  testés sur place par l’équipe tout au long d’un parcours autour de grandes thématiques pour jouer, apprendre, bouger, bidouiller, partager, soigner…

DSC_0291

Le Village de l’innovation

Innovation ouverte, nouveau concept, nouvelle opportunité territoriale ?

Au cœur de la Conférence animée par Céline Colucci, Déléguée générale des Interconnectés et introduit par Alain Turby, Maire de Carbon-Blanc et Délégué à la Métropole Numérique de Bordeaux ; l’Open Innovation.

Derrière ce terme parfois flou, de nombreux enjeux se dessinent pour les territoires, les entreprises, les associations, les acteurs locaux etc…

La vision croisée de plusieurs intervenants du monde économique, industriel, associatif, et militant  (Elise Depecker – Association Territoires et Innovation Sociale (ATIS), Jean-François Galloüin – Incubateur Paris&Co., Yves-Armel Martin – Erasme Métropole de Lyon, Camille Panassie – Biscuiterie Poult, Marianne Pouget – Cap Sciences, Claire Rivenc – Coh@bit, Samuel Roumeau – OuiShare) a permis de mieux saisir l’importance de décloisonner nos structures, de favoriser la culture de l’ouverture pour créer de la valeur collective et innover.

Fortement liée au concept de « l’open data », l’innovation ouverte s’applique également aux territoires. Il existe aujourd’hui de nombreuses initiatives et démarches intéressantes mises en œuvre par l’État, des territoires smart city, des acteurs du développement économique et de la société civile. L’exemple proposé par Jean-Christophe Elineau, Maire de la Commune de Brocas illustre que l’ouverture des données, lorsque celles-ci sont analysées et réappropriées par les citoyens permet de favoriser l’innovation d’un territoire.

keep-calm-and-open-data-11

La participation, à quelques mois de la tenue des Assises Nationales de la Médiation Numérique en Lozère, du  réseau Solozère (Lozère Développement et la Maison de l’Emploi et de la Cohésion Sociale) à cet événement  bordelais a permis de répondre en partie à la question :

Comment les usages numériques et les  innovations peuvent-ils répondre à des problématiques locales très concrètes en termes de  développement territorial, de travail ou de création de valeurs économiques et sociales?

Ainsi  que de proposer des actions numériques concrètes pour connecter des écosystèmes divers (collectivités, startups, organismes de formations entreprises et initiatives citoyennes).

 
feder

« La fabrique des territoires innovants en Lozère dans le cadre du programme Softplace
Retour sur la journée d’ateliers sur les lieux de travail partagés à POLeN – Mende »